MEDIATHEQUE MARGNY-LES-COMPIEGNE

Extension de la Médiathèque
Jean Moulin

Margny-les-Compiègne

Maîtrise d’ouvrage : Mairie de Margny-lès-Compiègne (60)
Maîtrise d’œuvre : Marion Israël, chef de projet pour WB&Architectes
Mission : BASE + OPC

Localisation : Margny-Les-Compiègne Oise
Surface :
331 m² S.H.O.N
Coût : 0.8 M € H.T.
Durée du Chantier : 09 mois

Ce projet s’insère dans le bâtiment existant de la médiathèque Jean Moulin. Située au 70 rue Aimée Dennel à Margny-lès-Compiègne il a pour objectif de créer une mezzanine de 330m2 sans modification de façade.

Fait de métal et verre, le volume existant est un généreux pavé droit largement ouvert sur ses façades longues. La façade principale regardant le parvis crée un jeu de regard intérieur/extérieur entre le bâtiment culturel et le quartier essentiellement pavillonnaire. L’insertion de cette mezzanine devait donc prendre en compte cette ouverture afin de respecter son impact visuel et lumineux.

Composée d’une structure métallique de cinq portiques dont les poteaux sont alignés avec ceux de la structure existante, ses bords en arc de cercle se pincent vers le centre du bâtiment, laissant ainsi respirer les façades existantes.

Les marches et l’ellipse de l’escalier placé au centre du projet, sont en verre translucide, sa structure est composée de deux limons à double courbure métallique. La trémie centrale elliptique, permet d’accéder à l’étage mais aussi d’amener de la lumière au RDC. Afin de ne pas détériorer le revêtement de sol existant le chantier devait être sec. Ainsi une association de bacs acier et de médium compose le plancher de la mezzanine.

L’éclairage, fixé directement à l’intérieur des poutres principales de la charpente illumine de manière indirecte les nervures brutes du bac acier. Les pièces du programme fermées au public prennent place sur la partie nord ouest de la mezzanine. Raccordée au balcon existant, un espace unique offrant de multiples possibilités d’accès et d’évacuation, est ainsi généré.

Ce projet, s’il conserve l’esprit du bâtiment en s’appuyant sur la trame et les contrastes issus des jeux de plein et de vide des façades, le renforce par l’utilisation de matériaux déjà présents tels que le verre, l’acier, ou encore le médium peint laqué et les rideaux de tissu rouges.

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!